Les 3 étapes d’une obstruction des bronches par un corps étranger

Radiographic Findings

Il y a plus de 100 ans, le Dr Chevalier Jackson a expliqué les étapes d’une obstruction causée par un corps étranger :

Au début, lors de la quinte de toux initiale, on constate habituellement le phénomène de soupape (l’air se déplace librement autour du corps étranger).

L’œdème qui se développe ensuite cause un effet de valve unidirectionnelle ou clapet : l’air peut pénétrer pendant l’inspiration, mais ne peut plus sortir librement autour du corps étranger lors de l’expiration (les bronches se rétrécissent un peu à ce moment). Ainsi, l’air est emprisonné, souvent à l’intérieur de tout le poumon. Chaque fois que le patient expire, le poumon touché demeure distendu (emphysème obstructif). Comme on le constate dans les radiographies, ceci pousse le cœur vers le côté opposé à chaque expiration. De plus, à chaque expiration, très peu d’air peut s’échapper autour du corps étranger. Ceci cause de la turbulence dans le flot aérien et un effet vibratoire sur les tissus mous, résultant en un sifflement aigu connu sous le nom de sibilances expiratoires [wheezing].

L’évolution de l’œdème cause un effet de soupape d’arrêt, ce qui entraîne un collapsus pulmonaire (atélectasie), puis une pneumonie.

Comme le disait le Dr Chevalier Jackson, « Toutes les sibilances ne sont pas attribuables à l’asthme! »

Le saviez-vous?!

D’après un rapport paru en 2013, de 2001 à 2009, en moyenne, 12 435 enfants (de 14 ans ou moins) ont été traités chaque année dans des salles d’urgence aux États-Unis en raison d’étouffements causés par des aliments.[Ref:1]