Pourquoi les humains s’étouffent fréquemment

L’espèce humaine est l’une des seules sur Terre qui s’étouffe souvent et de façon dangereuse, car le larynx descend dans le cou vers une position plus basse après l’âge d’un an.[Ref:8]

À la naissance, le voile du palais se trouve entre la base de la langue et l’épiglotte, ce qui protège les voies aériennes lorsque le nourrisson avale. Ensuite, entre le premier et deuxième anniversaire de naissance, le larynx descend plus bas dans le cou, ce qui favorise la capacité de parler. Toutefois, la descente du larynx augmente aussi l’espace qui doit être partagé pour les fonctions de la respiration (flèche bleue ci-dessous) et de la déglutition (flèche verte ci-dessous), ce qui fait augmenter le risque d’étouffement.

Le risque d’étouffement est le plus élevé chez les tout-petits, car ils n’ont pas de molaires pour broyer les aliments durs en une pâte lisse. En outre, les tout-petits explorent leur environnement en mettant presque tout dans leur bouche. Beaucoup de ces objets peuvent présenter un risque d’étouffement!

Même si un enfant ou un adulte a déjà avalé un certain aliment sans problème par le passé, il peut s’étouffer s’il consomme ce même aliment plus tard.

L’étouffement est un problème de santé universel à travers le monde. Malheureusement, pas suffisamment de parents et gardiens sont conscientisés aux risques d’étouffement et à leur prévention.

Le saviez-vous?!

D’après un rapport publié en 2011 par le National Safety Council américain, les étouffements ont causé 4 500 décès (tous les âges confondus) aux États-Unis en 2009.[Ref:46]